Christian Le Brun et Edith Dumazot

En 2016, les mouvements Habitat & Développement et PACT conjuguent leurs forces pour proposer à l’ensemble des ménages du territoire Isère-Savoie des solutions pour se maintenir ou accéder à un logement compatible avec leurs ressources et répondre à leurs besoins en équipements et performance énergétique. Le mouvement associatif Soliha est né. Rencontre avec Christian Le Brun, représentant de l’Udaf au sein du Conseil d’administration et Edith Dumazot, responsable du service « Projets individuels » de Soliha. 

Désir de vieillir chez soi, arrivée d’un enfant handicapé, factures d’électricité démesurées et même habitat indigne, les raisons sont nombreuses pour avoir, un jour, besoin d’adapter ou de réhabiliter son logement et y vivre bien. Si vous êtes propriétaire occupant, des aides financières existent sous condition de ressources, notamment à travers l’Anah (Agence nationale de l’Habitat) et certains programmes menés par les collectivités. Près de chez vous, Soliha vous aide à faire le point sur les financements possibles et, si vous êtes éligibles à ces aides, vous accompagne tout au long de vos démarches.
« Nous accompagnons les  familles pour des travaux d’adaptation au vieillissement et au handicap, comme par exemple la pose d’un monte-escalier ou d’une douche adaptée. Pour lutter contre la précarité énergétique et l’habitat indigne, les conseillères Habitat, en lien avec les assistantes sociales de secteur, se rendent au domicile des ménages. Et comme pour toutes demandes, les équipes de Soliha apportent un oeil technique sur la teneur des travaux à envisager (changement de la chaudière, des menuiseries, isolation des combles… ou scénaris de sortie d’insalubrité), analysent le montant des devis, élaborent et suivent le plan de financement, avec les familles, » explique Edith Dumazot, responsable du service « Projets individuels » de Soliha. Edith, qui complète : « Pour limiter les dépenses énergétiques, nous travaillons exclusivement avec les collectivités dans le cadre d’Opérations programmées d’amélioration de l’habitat (OPAH), pour lesquelles nous sommes opérateur. Ce qui est par exemple le cas avec le programme « Mur Mur » pour la rénovation thermique des copropriétés de la métropole grenobloise, et qui a bénéficié à 4 467 logements en 2015″.

La lutte contre la précarité énergétique est justement le cheval de bataille du représentant de l’Udaf au Conseil d’administration de Soliha, Christian Le Brun: « Un travail de fond est mené par  Soliha dans le cadre de ces programmes d’amélioration de l’Habitat. Avec « Mur Mur » pour les copropriétaires, ou « Habiter mieux » pour les propriétaires individuels, les équipes vont rencontrer chaque propriétaire. Mais il est important que ces dispositifs soient davantage connus et sollicités par les familles. Réhabiliter son logement pour diminuer sa consommation d’énergie, c’est gagner en confort,  c’est vivre mieux. En tout cas, c’est le sens de ma place au Conseil d’administration de Soliha, comme je le défends déjà à « Un Toît pour tous » ou à la commission de médiation Droit au Logement Opposable (DALO). Les Opérations programmées d’amélioration de l’habitat ont besoin d’être économiquement viables, mais elles sont avant tout là pour sortir les familles de la précarité énergétique.
En tant que militants familiaux, nous pouvons aider ces ménages en les orientant vers les bonnes structures, comme Soliha ».

Source URL: https://udaf38.fr/rencontres/christian-le-brun-et-edith-dumazot/