UDAF 38 > Rencontres > Nicole Merger, Bernard Bonnet et Stéphane Duport-Rosand

Nicole Merger, Bernard Bonnet et Stéphane Duport-Rosand

représenter les familles dans les Offices publics de l'Habitat

Etre acteur dans sa recherche de logement social est maintenant possible !

Démarche visant à favoriser l’égalité de traitement dans l’accès au logement social, la « location active » initiée en Isère rend le demandeur acteur dans sa recherche d’un logement. Comment ça marche ? Des annonces de logements sociaux sont publiées directement par internet et le demandeur se positionne, comme pour des annonces « classiques ». Transparence du dispositif, réactivité augmentée, diminution du taux de vacance des logements… locataires et bailleurs s’y retrouvent.
Rencontre avec les représentants de l’Udaf à l’OPAC et à Actis.

Cette initiative inter-bailleurs concernait dans ses prémices les logements « difficiles à louer » mais s’est aujourd’hui améliorée du système aléatoire du « 1 logement sur 4 ou sur 5″ (selon les bailleurs et les territoires) en ligne sur les sites des bailleurs et du boncoin.fr. Coté locataires, les intérêts sont évidents pour Bernard Bonnet, représentant de l’Udaf à l’OPAC : « Les personnes candidatent sur des logements qui correspondent vraiment à leurs attentes, le taux de refus est donc très largement diminué. Sans passer par le processus traditionnel d’attribution des logements – qui peut sembler opaque pour les demandeurs – la mise en ligne directe des offres rend le système transparent, le demandeur devient acteur dans sa recherche, ce qui dans un second temps peut aussi apaiser les relations avec son bailleur.
On s’est également rendu compte que la location active faisait venir de nouvelles personnes, telles que les jeunes, qui sans les annonces en ligne n’auraient pas candidaté pour un logement social, ou des familles qui n’auraient pas fait de demande sur tel ou tel secteur du département. Nous attachons une grande importance à la mixité sociale dans les HLM, ce dispositif est une opportunité pour y arriver. Les bailleurs s’y retrouvent également, car les logements sont vacants moins longtemps. »
Nicole Merger, représentante de l’Udaf à Actis, est tout aussi convaincue de l’intérêt de la location active : « les familles sont responsabilisées, elles ne font pas qu’attendre qu’on leur propose un logement, avec d’ailleurs le risque de devoir le refuser ensuite et de limiter leur chance d’être choisies. Même si la Commission d’Attribution Logements reste souveraine pour décider parmi les candidats qui ont déposé leur dossier, les ménages sont dans un parcours plus banalisé, moins discriminant. »
C’est en 2014 que la location active a été expérimentée en Isère, sur le Pays Voironnais. D’après une enquête menée en 2015 auprès de demandeurs de logements sociaux, 87% d’entre eux déclarent que ce système peut faciliter leurs démarches. Après une année d’essai, 100 logements avaient été loués par la location active, en 2015 ce chiffre est monté à 150.
Même si ce système ne doit pas se substituer au système classique pour garantir la prise en compte des demandeurs ayant besoin d’un accompagnement, il a vocation à se développer, comme l’indique Stéphane Duport-Rosand, président d’Absise, l’association des bailleurs sociaux de l’Isère : « Nous souhaitons que la location active puisse s’étendre à toutes les communes de la métropole en 2017, soutenue par la création par l’Union sociale pour l’habitat d’un site internet qui recense l’ensemble de l’offre de logements sociaux disponibles par ce dispositif. Notre objectif est d’atteindre rapidement les 800 logements loués grâce à la location active, sur la Métropole grenobloise. »

 

Toutes les rencontres

Handicap de l'enfant et Parentalité

« Enfant en situation de handicap : quelles ressources ? » Journée de réflexion parents-pros

Jeudi 30 novembre 2017

Une journée de réflexion entre parents et professionnels autour des actions collectives à développer pour accompagner lesfamilles dont l’enfant porte un handicap

Lire

En plein dans le cadre, théâtre différent

Mercredi 22 novembre 2017

Un être différent…. Ni tout à fait le même, Ni tout à fait un autre. Vous fait partager son univers. Théâtre non traditionnel

Lire

Contact Isère

Parents, homos, bis, famille et amis : groupe de parole

samedi 25 novembre 2017

Un groupe de parole à Grenoble entre parents, gays, lesbiennes, bis, leur familles et amis

Lire