UDAF 38 > Actualités de la Politique Familiale > Toute femme qui accouche doit conserver son statut automatique de mère

Toute femme qui accouche doit conserver son statut automatique de mère

Octobre 2019

Loi bioéthique

L’Udaf a alerté les parlementaires sur le projet de loi Bioéthique qui prévoit la suppression de l’établissement automatique de la filiation pour les femmes qui accouchent. Il s’agit d’une modification majeure qui aura des conséquences pour toutes les familles, et que l’ouverture de la PMA n’impose pas.

Toute femme qui accouche doit conserver son statut automatique de mère

Aujourd’hui, toute femme qui accouche voit sa filiation établie automatiquement à l’égard de son enfant. Or, le projet de loi relatif à la bioéthique prévoit la rupture de ce principe. La filiation à l’égard des femmes ayant accouché ne sera plus automatique.

La réforme conduit à amoindrir volontairement le lien entre la femme qui accouche et l’enfant. Pour permettre l’égalité au sein des couples de femmes, elle crée un nouveau mode de filiation fondé sur un dispositif de reconnaissance qui primerait sur l’accouchement.

L’effacement de ce lien constitue une modification majeure, avec des conséquences en cascade, que le projet d’extension de la PMA n’impose pas.

En considérant que l’accouchement est un facteur d’inégalité au sein d’une catégorie de couples, le risque est d’étendre ce principe à l’ensemble des couples, faisant ainsi disparaître définitivement le lien entre l’accouchement et la filiation établie par la mère.
Par ailleurs, ce nouveau dispositif qui rompt le lien automatique avec l’accouchement, va d’évidence fragiliser l’interdit de la GPA.

L’ouverture de la PMA aux couples de femmes n’exige pas la remise en cause du principe selon lequel la mère qui accouche voit sa filiation automatiquement établie à l’égard de son enfant.

 

Toute l'actualité

Rencontre avec...

Françoise Anthonioz-Blanc

Présidente de France Alzheimer Isère

Depuis quand France Alzheimer Isère existe-t-elle ? Médecin gériatre hospitalier, j’étais très sensibilisée au problème et j’ai participé en 1991 à la fondation de  France Alzheimer Isère. FA 38 est une association de familles (essentiellement), œuvrant dans la prise en …

Lire

Christian Le Brun et Edith Dumazot

représentant Udaf et responsable du service "Projets individuels" à Soliha

En 2016, les mouvements Habitat & Développement et PACT conjuguent leurs forces pour proposer à l’ensemble des ménages du territoire Isère-Savoie des solutions pour se maintenir ou accéder à un logement compatible avec leurs ressources et répondre à leurs besoins …

Lire