UDAF 38 > Actualités du Réseau > Formation « Communication bienveillante »

Formation « Communication bienveillante »

Jeudi 7 et vendredi 8 novembre

Associations familiales catholiques

Pour les personnes en charge d’éducation : parents, responsables associatifs, accompagnateurs de groupes de paroles …
la fédération AFC 38 organise avec les chantiers-éducation

une formation à la communication bienveillante
jeudi 7 novembre et vendredi 8 novembre 2019
à Bourgoin Jalieu de 9h à 17 H.

coût : 20 € adhérents AFC / 100 € non adhérents

  • covoiturage possible
  • Garderie possible
  • Repas  de midi à apporter

+ infos : bdedinechin@aol.com

Site


L’approche

C’est une approche de la communication interpersonnelle qui s’appuie sur les travaux de Marshall ROSENBERG, psychologue américain créateur d’un processus de communication appelé Communication Non Violente.

Cette approche s’appuie également sur :
– L‘écoute empathique développée par Carl ROGERS,
– La logique émotionnelle de Catherine AIMELET-PÉRISSOL.

Dans cette démarche, il s’agit de :

  • Prendre en compte ses besoins propres.
  • Comprendre que la solution est en soi et ne dépend pas de l’autre.
  • Se comprendre pour mieux vivre avec ses émotions.
  • Être soi en toutes circonstances : ralentir et se poser, agir avec confiance, s’affirmer avec bienveillance, résoudre positivement les conflits.

La démarche de la Communication Non Violente :

Elle se vit en quatre étapes :

  1. l’observation d’une situation que j’ai vécue,
  2. l’expression des sentiments qu’éveille en moi cette situation,
  3. l’identification de mon besoin non satisfait dans cette situation,
  4. la formulation de ce que je pourrais demander pour satisfaire concrètement mon besoin dans cette situation.

« Quand je vois mon fils depuis deux heures sur un jeu en ligne, je sens une grande contrariété qui monte en moi, je suis inquiète, j’ai besoin d’être rassurée sur sa capacité à ne pas devenir addictif. En parlant avec lui, je vais m’assurer qu’il est bien conscient du risque. »

« Je m’énerve très facilement le soir sur mes enfants. Je les rends responsables, alors qu’au fond, j’ai d’abord besoin de repos. En prendre conscience me permettra d’avoir une attitude plus adaptée. »

L’enjeu de la CNV est d’apprendre à développer une attitude de compréhension empathique, d’acceptation inconditionnelle de soi et de l’autre, et une capacité à reformuler ce qui est entendu, à écouter au-delà les sentiments et les besoins sous-jacents, tout en apprenant à exprimer de façon appropriée ce qui est vivant en nous.

 

 

Toute l'actualité

Rencontre avec...

Françoise Anthonioz-Blanc

Présidente de France Alzheimer Isère

Depuis quand France Alzheimer Isère existe-t-elle ? Médecin gériatre hospitalier, j’étais très sensibilisée au problème et j’ai participé en 1991 à la fondation de  France Alzheimer Isère. FA 38 est une association de familles (essentiellement), œuvrant dans la prise en …

Lire

Christian Le Brun et Edith Dumazot

représentant Udaf et responsable du service "Projets individuels" à Soliha

En 2016, les mouvements Habitat & Développement et PACT conjuguent leurs forces pour proposer à l’ensemble des ménages du territoire Isère-Savoie des solutions pour se maintenir ou accéder à un logement compatible avec leurs ressources et répondre à leurs besoins …

Lire